/L’architecture Mauricienne
temple tamoule à l'ile maurice

L’architecture Mauricienne

L’ile Maurice ne possède pas d’architecture particulière bien qu’au début de la colonisation, la majeure partie de l’architecture a été importée par les premiers colons français. Au fil du temps, les ouvriers sont devenus habiles à adapter leurs conceptions pour convenir au climat tropical humide.

Temple tamoule à l’Île Maurice

L’architecture Coloniale

De grandes et belles maisons de plantation ont évoluées pour intégrer des éléments qui peuvent paraître purement décoratifs, mais qui au final servait pour refroidir et déshumidifier, tout comme les plafonds voûtés et vérandas ombragées.

architecture coloniale

L’architecture de l’époque coloniale dans les endroits comme Port-Louis et Curepipe était porté sur le fleuri, avec des balcons complexes en fer forgé qui ornaient les maisons de notables et les bâtiments gouvernementaux.

De nos jours un bon nombre de «Case Créoles» ont été engloutis par les grands complexes immobiliers, bien que ceux qui restent sont souvent bien conservés, peints en couleurs vives aux toits recouverts de laqué, de tôles ondulées et de petits cours débordantes de plantes et de fleurs exotiques.

Le Style Tropicale

Le style «tropicale» de l’architecture commune aux destinations de l’océan Indien met beaucoup l’accent sur le climat local, avec des bâtiments conçus pour faire circuler l’air sans avoir besoin de systèmes de climatisation artificielle.

architecture tropicale mauritienne

Dans l’ensemble, l’architecture et de l’île Maurice est moins sur un aspect défini que c’est sur l’adaptation au climat et l’environnement naturel. La Ventilation, le positionnement relatif au soleil pour tirer profit au maximum de la lumière naturelle, les méthodes écologique de refroidissement, l’intégration d’arbres et la protection des espaces intérieurs de la chaleur sont tous les éléments du «style» tropicale. Ces facteurs peuvent être interprétés et exprimés de façons bien différentes