/Circuler facilement en Europe avec l’autorisation ETIAS
application etias

Circuler facilement en Europe avec l’autorisation ETIAS

L’Europe fait partie des destinations prisées des touristes venant des quatre coins du monde.

Mis à part la pluralité des cultures, le continent regorge des plus belles villes de la planète. Afin de circuler facilement en Europe, les voyageurs doivent se munir d’un ETIAS d’ici 2020.

Les essentiels à savoir sur l’ETIAS

Après l’Esta des États-Unis et l’AVE du Canada, le parlement européen décide d’instaurer l’ETIAS europe qui désigne une autorisation électronique de voyage. Les procédures officielles pour passer du visa Schengen à l’ETIAS ont déjà débuté depuis 2016, mais le système ne devrait être institué qu’en 2020.

Cette permission d’entrée dans le territoire européen se discerne du visa classique, puisque le bénéficiaire doit effectuer la demande en ligne. Ce système s’appliquera aux citoyens des pays membres du programme d’exemption de visa pour accéder à l’UE sans visa d’entrée.

D’après des sources fiables, 60 nations sont soumises à cette obligation depuis le mois d’août 2017 soit 1,4 milliard de personnes. Les procédures d’obtention de cette autorisation électronique s’avèrent faciles à effectuer. Comme l’Esta des États-Unis, le résultat de la demande est rapide, soit dans les 96 heures suivant la réception du dossier.

En ce qui concerne la somme à payer pour la requête, le coût se situe aux environs de 5 euros. Il est à noter que l’autorisation de voyage n’entame en rien l’entrée automatique dans l’un des états de l’Europe. Les garde-frontières sont les seuls à pouvoir prendre la décision finale si le touriste peut entrer dans le pays ou non.

De bonnes raisons d’instaurer l’autorisation ETIAS

L’ETIAS est établi pour réduire le risque de terrorisme en Europe. Les infrastructures frontalières des pays membres se connectent avec le système d’information de l’ETIAS. De ce fait, les autorités compétentes peuvent vérifier les renseignements personnels des touristes.

L’instauration de ce nouveau système aide à renforcer le contrôle des frontières. Cette formalité va être établie pour détecter les éventuels risques d’attentat. Son application réduira les problèmes de sécurité en Europe.

Avant l’embarquement, les transporteurs internationaux aériens ou maritimes doivent vérifier si les passagers venant des pays exemptés de visa ont obtenu leurs autorisations d’entrée. Une fois en Europe, chaque voyageur soumis à cette obligation va être contrôlé par le responsable de chaque frontière.